samedi 9 novembre 2013

'Mon éditeur me trompe, que faire?'

Aujourd'hui on inaugure la rubrique Courrier du Coeur de ce blog décidément multifonctions.



       Clémentine Bleue, aidez-moi !


Après trois ans de relation passionnée, j’ai soudainement découvert que mon éditeur me trompait avec un autre auteur. Je l’ai appris en recevant un email qui m’était envoyé par erreur, adressé à l’autre auteur. J’ai su immédiatement qu’ils avaient consommé leur liaison : l’email contenait en pièce jointe la version 3 d'un manuscrit à corriger. 


Depuis, j’ai feuilleté le catalogue de sa maison d’édition en cachette, et je soupçonne qu’il ait d’autres aventures. Il paraît qu’il ‘dirige une collection’, ce qui indiquerait que ce n’est pas la première fois qu’il voit d’autres auteurs en-dehors de moi. Lui qui m’a toujours fait croire que j’étais unique à ses yeux… 

Et puis, j'ai lu les premières pages du manuscrit, et je ne comprends vraiment, mais alors vraiment pas ce qu'il lui trouve!


Je n’ai pas encore parlé de tout cela à mon éditeur ; je n’y arrive pas. Quelque chose s’est cassé en moi et je me sens perdu et trahi. Que faire ? 


Douloureusement vôtre,


Auteur en Miettes


Chère Emietté,


Cela fait toujours mal quand une relation de confiance se brise de cette manière, surtout quand c'est quelqu’un qui vous connaît jusqu’à votre dernière virgule, quelqu’un qui vous encense même les jours où vous avez mal accordé vos participes passés, quelqu’un avec qui vous avez signé un contrat, avec qui vous êtes allé tout un week-end à la foire du livre d’occasion de Cras-sur-Reyssouze... Mais ça arrive, et il faut que vous vous posiez les bonnes questions.


Votre relation était-elle tout à fait satisfaisante ? Avez-vous des projets communs ? Depuis combien de temps n’aviez-vous pas fait de BAT ? Peut-être sentait-il que vous vous étiez installé dans une routine, que vous aviez relâché vos efforts, que vous n’aviez plus de petites attentions comme autrefois – ces corrections que vous lui envoyiez jadis sous vingt-quatre heures, les laissez-vous maintenant traîner ? Ces nouvelles idées au pitch impeccable, sentent-elles maintenant le renfermé ?


Mais ce n’est pas forcément de votre faute. Votre question soulève, malheureusement, un problème récurrent. Malgré leurs promesses et leurs discours, les éditeurs sont par nature infidèles. Il n’est pas hors du commun qu’ils entretiennent plusieurs auteurs à la fois. Le plus souvent, cela dure toute leur carrière, et ils jonglent avec de multiples auteurs tout en faisant croire à chacun qu’il est le centre de leur vie.


           Alors, que faire ? Vous pourriez, bien sûr, lui rendre la pareille en le trompant avec un autre éditeur, mais que vous apporterait cette nouvelle liaison ? Une plus grosse avance, peut-être - mais ce n’est pas forcément la taille qui compte.


Faut-il rompre avec votre éditeur actuel en faisant un esclandre ? Non, vous êtes au-dessus de cela. La seule solution, cher Emietté, est d’accepter la situation: il arrive souvent que les éditeurs fassent des livres avec plusieurs auteurs. Cela ne veut pas dire qu’il vous aime moins. Cela ne veut pas dire qu’il ne reviendra pas bientôt vous demander un autre manuscrit la queue entre les jambes, et faire une séance de corrections avec vous.


Avec toute ma sympathie dans ces moments difficiles,


Clémentine Bleue

2 commentaires:

  1. Bravo pour ce courrier du cœur sur lequel je suis arrivée je ne sais plus du tout comment et merci pour les grands sourires de lecture qui s'affichent sur mon visage depuis de longues minutes ! J'ai un entretien hyper important à préparer pour demain, j'ai perdu un temps fou à me promener dans vos pages et j'ai adoré ça ! Merci et au plaisir de vous rencontrer un jour !
    Hélène Vignal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé, merci! :) bon courage pour l'entretien...

      Supprimer