mercredi 4 mai 2016

Flash!

Je viens de finir de préparer une présentation que je donne demain pour des collégiens qui vont écrire de la flash fiction - des nouvelles ultra courtes, entre quelques mots et 100, 500 ou 1000 mots (non, c'est de la triche, trop long). Il existe des flash fictions touchantes, marrantes ou flippantes, de juste quelques lignes... comme celle-ci, par Dave Donovan:

The situation at the elementary school is dangerous. Childhood has taken Adolescence hostage, and they may not give in this time. The police have already recovered one body:  a science teacher, his mouth stuffed with proven truths, duct taped shut. The hoodlums will give up their guns and cell phones for picture books and dress-up clothes. They want to talk to Santa and the Tooth Fairy. They want bedtime stories and lollipops. They are tired of knowing everything, being everything. “We want miracles,” they say. “We want to go back.” They say they want to believe in the smallest heaven.


(Traduction) La situation dans l'école primaire s'envenime. L'Enfance a pris l'Adolescence en otage, et menace de ne pas se rendre, cette fois. La police a récupéré un corps: celui d'un professeur de SVT, la bouche bourrée de vérités objectives, bâillonnée au ruban adhésif. Les voyous affirment qu'ils rendront leurs armes et leurs téléphones portables en échange d'albums illustrés et de déguisements. Ils veulent parler au Père Noël et à la Petite Souris. Ils exigent des histoires et des sucettes. Ils en ont assez de tout savoir et devoir tout être. "On veut des miracles," disent-ils. "On veut y retourner." Ils disent vouloir croire en un minuscule paradis. 

Pas mal, non? (Traduction non professionnelle aside). Il existe aussi des 'six-word memoirs', des autobiographies en six mots, exercice difficile et parfois émouvant dont les résultats me plaisent assez (cliquez pour le lien):

Regret. Should have been a writer.Steve_Anthony

It's likely I'll repeat these mistakes.SiltySweet

I am not so easily summarised.Kayl Cecchini


(Traduction: Regret. J'aurais dû être écrivain.
Je referai probablement ces erreurs.
On ne me résume pas si aisément.)

Allez, petit challenge du jour, juste parce que!

En commentaire, écrivez-moi:

  • soit une autobiographie en six mots
  • soit une flash-fiction en dix mots ou moins...
On gagne quoi? Rien, t'es vénal toi c'est fou. Allez vas-y! Bon, je commence, vu que c'est moi qui ai proposé:

Autobiographie en 6 mots: (t'as le droit a plusieurs essais t'as vu)
  • Tiens, une île, si j'y allais?
  • Jamais assez de crottin de Chavignol. 
  • Non, toujours pas de vraie littérature.
  • Cherche la réponse dans Harry Potter.
Et flash-fiction en dix mots ou moins...
  • T'ayant appelé, j'entends ta poche. Clefs et monnaie bavardent.
  • Mon ex pécho des meufs avec ma recette de brownie. 
  • Lorsque son pistil la démangeait, elle faisait appeler un colibri.
  • Trop couvé, l'enfant googla: 'comment se perdre dans la forêt'
  • Déguisé en bogue de châtaigne, l'oursin espionnait les hérissons.
A vous!

21 commentaires:

  1. Du balcon, je vois les gens comme des playmobil.

    RépondreSupprimer
  2. je tente ...
    - to psy or not to psy ? ...Whatever !
    - des maux, des mots et moi

    RépondreSupprimer
  3. FLASH
    - Les ours polaires découvrirent le feu avant l'homme.
    - Les croisades pour la Chocolatine eurent lieu au XXIè siècle.
    - Pour se gratter le dos, il utilise son signet.
    - Mon co-pain demi est tendre mais pas entier.
    - Il tomba et

    AUTOBIOGRAPHIES
    - Il est vraiment trop à l'ouest.
    - Et comme dirait Clémentine Beauvais...
    - 2 heures ! Je me couche tôt.
    - J'ai vraiment envie d'écrire.
    - Tom, vous devriez explorer d'autres horizons.
    (Oui ma dernière fait 7 mots mais ta première aussi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. haha j'ai triché j'avoue, je considère les l' et j' comme n'étant pas ds mots séparés!

      Supprimer
  4. Voilà mes quelques phrases... ;)

    - Scientifique littérairement et théâtralement toujours motivée !
    - À l'affut des mots Potterment magiques.
    - Manque de temps pour tout faire...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, j'ai envie de jouer moi aussi !

    Autobiographies :
    Lire ou écrire, impossible de choisir.
    Les pigeons se moquent de moi.
    Dis, comment on fait les pizzas ?

    flash-fictions :
    Il rêva tant sa vie qu'il oublia de vivre.
    Les oiseaux de papier prirent leur envol vers le ciel.
    Lassé des lacets, il marche pieds nus dans la rue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. impossible oui! et pourtant il le faut... merci!

      Supprimer
  6. Transformer les mots en noisettes, et croquer. Schkrong, shkrong, shkrong.

    RépondreSupprimer
  7. Les flash-fiction en 100 à 1000 mots, je connaissais ça sous le blase de "drabble", tu connais ? J'adore ça. Mais j'ignore si c'est un format exclusif au domaine de la fanfiction, où je l'ai rencontré.

    En tout cas, j'aime beaucoup ça, les petits morceaux. Le problème, c'est que c'est comme les chips, si tu commences, tu t'arrêtes jamais.

    "Mon ex pécho des meufs avec ma recette de brownie."
    et
    "Trop couvé, l'enfant googla "Comment se perdre dans la forêt."
    sont magiques.

    Tom, j'adore tes croisades de la chocolatine.

    Tentatives de bios en six mots :

    - Je sais si bien m'ennuyer.
    - Mon problème, c'— oh, un papillon !
    - Sérieuse sur les sujets pas sérieux.
    - Ce fut une jolie petite débandade.

    Tentatives de flash-fictions en 10 mots ou moins :

    - Il débarqua dans le futur : on embarquait vers le passé.
    -Ils l'entendirent râler, le prirent pour l'un des leurs.
    -Docile et curieux, il les suivit, s'enchaîna dans la machine.
    -Sa vie passa entre deux portes : la précédente, la suivante.
    -Il ne reconnut pas la mort. Une porte de plus.

    (Dramaqueen au possible oui c'est bien mwa.)

    J'adorais lire des drabbles "suivis", à une époque : des mini-textes indépendants, souvent de cent mots exactement, qui formaient une sorte de tapisserie dans laquelle piocher et composer une histoire...

    RépondreSupprimer
  8. Les flash-fiction en 100 à 1000 mots, je connaissais ça sous le blase de "drabble", tu connais ? J'adore ça. Mais j'ignore si c'est un format exclusif au domaine de la fanfiction, où je l'ai rencontré.

    En tout cas, j'aime beaucoup ça, les petits morceaux. Le problème, c'est que c'est comme les chips, si tu commences, tu t'arrêtes jamais.

    "Mon ex pécho des meufs avec ma recette de brownie."
    et
    "Trop couvé, l'enfant googla "Comment se perdre dans la forêt."
    sont magiques.

    Tom, j'adore tes croisades de la chocolatine.

    Tentatives de bios en six mots :

    - Je sais si bien m'ennuyer.
    - Mon problème, c'— oh, un papillon !
    - Sérieuse sur les sujets pas sérieux.
    - Ce fut une jolie petite débandade.

    Tentatives de flash-fictions en 10 mots ou moins :

    - Il débarqua dans le futur : on embarquait vers le passé.
    -Ils l'entendirent râler, le prirent pour l'un des leurs.
    -Docile et curieux, il les suivit, s'enchaîna dans la machine.
    -Sa vie passa entre deux portes : la précédente, la suivante.
    -Il ne reconnut pas la mort. Une porte de plus.

    (Dramaqueen au possible oui c'est bien mwa.)

    J'adorais lire des drabbles "suivis", à une époque : des mini-textes indépendants, souvent de cent mots exactement, qui formaient une sorte de tapisserie dans laquelle piocher et composer une histoire...

    RépondreSupprimer
  9. BIOGRAPHIES

    - Il fait beau, on va voler !
    - Lâcher prise pour une douce sérénité.
    - L’enfance est une tache sombre.
    - La pensée est une résurrection féministe.
    - Sa trace ? Des pivoines toujours malades.
    - Aime le droit de faire… RIEN.

    FLASH

    - Monsieur le commissaire, je n’ai vu que ses yeux bleus.
    - Enfermé dans le silence, il est enroulé sous le lavabo.
    - Il pleure des larmes rouges, elle essuie avec sa langue.

    RépondreSupprimer
  10. Bios :

    Mon frère pourrait être en vie.
    J’ai toute la vie derrière moi.
    Je redouble ma vie en écrivant.
    Ma vie est partie sans m'attendre.

    Fictions :

    Il appelle toujours sa femme pour tromper son ennui.
    Pour arriver plus vite, il a pris la mauvaise route.
    Caressant de nombreux projets, il se fit une vie excitante.
    Elle est tombée devant moi et je l’ai ramassée.

    RépondreSupprimer
  11. À sa mort, la roue devint carrée.
    Douce fut la vie de la guimauve.
    L’enfant mourut, une étoile naquit.
    La fleur au fusil, puis une croix blanche.
    Vers toi par mille et une voies.
    Étreintes aimantes et l’amour s’éteint.
    L’enfance agonise de l’innocence.
    Le cul-de-jatte jaloux du cul-de-sac.
    Elle dans tous ses états, moi dans aucun.

    RépondreSupprimer
  12. Autobio :
    Je mourrai en aimant la vie.

    RépondreSupprimer
  13. Flash-fiction :
    "Papa, j'ai fait pipi dans ton verre d'eau."

    Autobiographie :
    Trop âgée pour n'être que potentiel.

    RépondreSupprimer
  14. Autobiographie : Angoissée de ne plus être enfant

    RépondreSupprimer
  15. Bio
    Voir le monde. Et l'écrire.

    Flash
    Il était minuit et demi quand la tasse s'est animée.

    Sinon j'adore le garçon qui Google comment se perdre dans la forêt :D

    RépondreSupprimer