mercredi 19 août 2020

Âge tendre sort aujourd'hui !

 🏵️🏵️🏵️ Aujourd'hui "Âge tendre" sort en librairie et je trouve ça sensass que tous les garçons et les filles de tous âges puissent maintenant suivre Valentin, 15 ans, jusqu'à Boulogne-sur-Mer où il va passer un an à faire un stage dans une unité Mnémosyne: un centre de pointe, destiné aux personnes atteintes de démence, où tout est minutieusement reconstitué pour ressembler à leurs environnements d'enfance... 🏵️🏵️🏵️ 


Notre Valentin est affecté à la section années 60-70, et clairement très qualifié pour ce stage, car il ne connait strictement rien à la période en question. Alors quand il raconte, sur les conseils hasardeux d'un garçon croisé dans un bus, qu'il est fan de Françoise Hardy, il est loin de s'attendre à devoir assumer jusqu'au bout les conséquences de ce petit mensonge. Jusqu'au bout, ça veut dire trouver un sosie de Françoise pour venir chanter 'La maison où j'ai grandi' en juillet à l'unité... 🏵️🏵️🏵️ 

C'est un roman que j'écris depuis longtemps - je l'avais commencé en 2016, bien avant Brexit Romance - et il m'a fallu un bail pour trouver la forme : le rapport de stage de Valentin. Un mélange de journal, de notes rétrospectives, de considérations sur les compétences transversales développées... Et de l'écriture de la vie des personnes que Valentin rencontre. Dont Sola, sa mystérieuse encadrante, docteure en gérontologie et qui, contrairement à ses patients, voudrait bien, elle, pouvoir oublier le passé. 🏵️🏵️🏵️

La couverture qui fait crac boum hue est de Claudine Devey, l'édition qui fait shebam pow bop whizz de Tibo Bérard et Julia Thévenot , et bien entendu le tout est publié par Éditions Sarbacane , où tout le monde danse bien le rock'n'roll et qui ont tant fait déjà pour accompagner la sortie de ce roman.🏵️🏵️🏵️Spécial merci à Anaïs Malherbe qui m'a donné le temps et la disponibilité d'esprit pour écrire les 350 pages de ce rapport de stage qui dépasse les trente pages autorisées...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire