lundi 1 septembre 2014

La rentrée en 9 points et demi

1) Je suis allée à Rome cet été. J'ai vu du beau, du bon et du rigolo:

mon petit doigt et un gros doigt

ceci est la plus belle chose du monde

apparemment les anges faisaient déjà des bulles à la Renaissance

un plafond fort kitschounet
2) Je suis allée à Stockholm pour un colloque. Le colloque était bof, mais Stockholm, le contraire:

joli temps, n'est-ce pas?

N'EST-CE PAS??

collègue en train de se noyer (ou de poser pour ma photo) dans la Baltique

3) Dans le Pas-de-Calais, j'ai vu un touriste allemand murmurer à l'oreille des phoques:
les trois points noirs c'est des phoques
4) J'ai reçu mes exemplaires de mon dernier livre angliche en date, le tout petit et tout mignon The Royal Babysitters, premier d'une série de 4! Il porte au nombre de onze mes livres publiés à ce jour, + 2 sous pseudonymes, donc 13! j'espère qu'il ne me portera pas trop malheur.

la clémentine en crochet veille

avec ses grandes soeurs anglaises, les 3 Sesame Seade
5) J'ai fini le premier jet de mon (j'espère) prochain roman ado. Il est très sombre et horrible et il est question d'enlèvement, de racisme, de vidéo volée et de crime passionnel NAN JE DECONNE c'est une comédie!! tu te rends compte??? une comédie! oui comme je vous le dis. Pour une fois on pourra plus dire, gnagna Clémentine elle fait que des livres sombres bouh la vilaine elle est d'une cruauté vraiment d'une cruauté cette jeune femme en plus elle est méchante et je suis sûr qu'elle mord. Non madame! Clémentine parfois elle fait des livres pas sombres! voilà madame! il y en a un peu plus je vous le mets et en prime un teasing d'indice de la mort qui tue d'où ça se passe:
si tu sais pas où c'est, ben bientôt tu sauras.

6) Je repars mercredi. Où donc? Mais là: au salon du Livre Sur les Quais à Morges, sur le bord du Lac Léman en Suisse. J'y rencontrerai des enfants qui ont lu La louve, j'y rencontrerai des auteur/es que je connais virtuellement, j'y retrouverai d'autres que je connais pour de vrai déjà, bref ça risque d'être un peu fun.

Ceci est La louve. Comme ce splendide album a été injustement victime d'une non-attention de tout le monde au profit de Comme des images sorti en même temps, je me permets d'en refaire la pub éhontée. C'est un livre stupéfiant de magnificence grâce à Antoine Déprez. Des gens très bien, comme Anne Loyer d'Enfantipages et Ricochet, sont d'accord qu'il est fort réussi. D'ailleurs tous les exemplaires sont partis en trois minutes chrono au dernier salon que j'ai fait. OK c'est bon t'es convaincu tu l'aimes tu le partages tu le lis à tes petits neveux? Merci.

7) En parlant de La louve, t'sais qu'elle va être traduite en italien? Moi je trouve ça:


8) Côté universitaire, j'ai rendu mon bouquin et il sortira début 2015 (je vous entends déboucher le champe à cette nouvelle fortement intéressante). Je commence un nouveau mini-projet de recherche (toujours dans mes recherches sur la précocité): les "pushy parents", en d'autres termes les parents qui "poussent" leurs gamins "surdoués". Ca c'est marrant, et je vous en reparlerai.

9) Après la Suisse, je me ré-enterre dans mes couvertures d'hiver et dans mes bouquins et sous mes piles de copies à corriger, mais j'espère bien reprendre les billets hebdomadaires de ce blog.

9 et demi) Petit teasing des prochains billets de blog! Bientôt, on se (re)parle peut-être: d'anges, de lectures, de podcasts, de conseils d'écriture (lol), de jargon universitaire (ou pas), des tout petits lecteurs, de chatons mignons, de nouvelles technologies, de Simone de Beauvoir, d'armée de sirènes-robotes, de philosophie de l'enfance, de recettes de cuisine et du dernier gagnant du Booker Prize.

ça fait rêver, hein!
Multibises!

Clem

14 commentaires:

  1. Très intéressant ! Une petite question sur les « pushy parents », matière qui m'intéresse également : est-ce que tu le crois possible d'être un « helicopter parent » (mère poule ?) sans être à la fois un « pushy parent », ou les deux attitudes représentent-elles plutôt une seule et même chose ?

    (Oh, et j'ai hâte de lire « The Royal Babysitters » aussi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ed! alors pour l'instant je n'ai pas encore travaillé sur les distinctions, mais il me semble que le 'helicopter parent' est plutôt le parent surprotecteur, non? Pour moi, le 'pushy parent' doit avoir comme caractéristique de 'pousser' son gamin et donc de le forcer à travailler, d'avoir de grandes exigences pour lui et des grandes attentes, donc ce n'est pas nécessairement la même chose. Je pense en effet qu'il est très possible (d'ailleurs probable) d'être 'helicopter' sans être 'pushy'...

      bref, nous en reparlerons :) j'espère que tu vas bien! bises

      Supprimer
  2. Quelle rentrée, mazette ! ;-)
    Et cette deuxième photo m'émeut à un point... Pfiou !

    RépondreSupprimer
  3. (PS : avec Bourg-en-Bresse, tu m'alllèches à la folie !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. haaaaaaa très bien madame!! on reconnaît la Bisontine!!!

      Supprimer
  4. Wahou, tout ça ! Vivement alors :-) (et moi aussi j'avais reconnu Bourg, nananère , mais du Bernin je préfère Daphné) Multibaci bella !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui et toi en plus tu y es allée récemment!

      Daphné aussi c'était splendide mais quand même... cette pression des doigts...

      Supprimer
  5. j'adore venir ici, ça donne une bonne claque fraîche.
    Oui parfaitement.

    et gros coup de coeur pour la photo 2 évidemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une claque fraîche! hé ben écoute, si c'est ton truc, moi j'dis... :D

      Supprimer
  6. Mazette, quel programme !! Quoi, vous visitâtes Bourg-en-Bresse et ne vîntes point me voir ? (55 mins. away)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bin non j'y suis pas allée du tout! j'y vais rarement malheureusement... et quand j'y vais c'est plutôt 100% famille!

      Supprimer