jeudi 11 juin 2020

Age tendre

Salut les copains, 
et vous les mesdemoiselles âge tendre, 

(J'écris en police Courier pour vous faire croire, avec une force de persuasion époustouflante, que ceci est rédigé sur machine à écrire vintage.)

Ce qui est sensass, bath et qui fait crac-boum-hue aujourd'hui, c'est qu'avec les Editions Sarbacane on peut enfin vous annoncer la sortie de mon prochain roman: 

Age tendre, sortie prévue le 19 août chez Sarbacane

La couv popissime et topissime est de Claudine Devey. Et comment mieux le présenter qu'avec cette bande-annonce exceptionnelle de Julia Delbourg







Un pitch pour vous petites babydolls:
 
La présidente de la République l’a décidé : tout élève doit faire, entre sa troisième et sa seconde, une année de service civique quelque part en France. Valentin Lemonnier n’a pas de chance : ses vœux ne sont pas respectés, et il est envoyé dans le Pas-de-Calais, dans un centre pour personnes âgées atteintes de démence, reconstitué minutieusement pour ressembler à un village des années 60. 

Sa première mission semble assez simple : écrire une lettre à une pensionnaire qui a répondu à un concours dans un Salut les Copains de 1967, pour lui annoncer que, malheureusement, Françoise Hardy ne va pas pouvoir venir chanter dans leur ville.

Sauf que c’est difficile d’annoncer une telle mauvaise nouvelle. Alors il annonce l’inverse. Françoise Hardy viendra ! il s’y engage personnellement. Et pour ce faire, il va falloir trouver un sosie de la star, qui vienne chanter son tube ‘La maison où j’ai grandi’ à tous les pensionnaires.

A la recherche de Françoise Hardy dans les Hauts-de-France, Valentin grandit lui aussi, ainsi que son amour pour l’écriture.

Grandit aussi son amitié avec Sola Perré, sa directrice de stage, qui a une histoire à cacher – une histoire que, contrairement aux pensionnaires, elle n’arrive pas à oublier…
C'est édité, comme toujours, par le sémillant Tibo Bérard et la non moins sémillante Julia Thévenot.

On s'en reparle bientôt. D'ici là, bon été!

Et n'oubliez pas d'écouter plein de chansons yéyé.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire